Playa Azul

Parcourez les photos du Mexique en cliquant sur les liens ci-dessous.

Chihuahua-Creel | El Chepe-El Fuerte | Morelia-Patzcuaro | JanitzioLa noche de los Muertos | Oaxaca | Playa Azul | San Cristobal de las Casas | Palenque | Chichen Itza-Tulum

Retournez à la carte du Mexique.

Jouer les Robinsons sur une plage déserte : Playa Azul au Mexique

Si vous venez d’Oaxaca pour aller au Chiapas, il est presque inévitable de passer par Tehuantepec. En traversant cette ville, (peu s’y arrête) vous passerez aussi de l’Amérique du nord à l’Amérique centrale géographiquement parlant. L’Isthme de Tehuantepec est une bande de terre large de 200 km et on envisagea longtemps le projet de le creuser, de l’aménager, pour relier l’Atlantique au Pacifique. Les travaux de ce gigantesque canal n’ont jamais commencé (et pourtant les premières velléités remontent à 1531) mais ce projet pharaonique resurgit périodiquement pour se retrouver au devant de l’actualité Mexicaine.
Descendre du bus qui nous emmenait vers le Chiapas n’avait pas pour but de vérifier si ce projet était viable de quelque façon que ce soit, mais plus utilement pour prendre un bain de pied dans le Pacifique.
Encore nous fallait-il l’atteindre. Comment ? Mais par bus bien sur !
Enième gare routière poussiéreuse, énième «donde esta?», énième bus et installés dans la chaleur vrombissante de nos sièges patinés par 30 années de fesses Mexicaines, à 40km/h avec arrêt tous les 400 mètres, nous roulions tels des bolides vers Salina Cruz : la Croix Saline, un nom pareil ce devait être au bord de la mer, contents nous étions.

Mais Salina Cruz nous déçu quelque peu. Le repas d’abord et ça c’est pas un bon point, puis l’impossibilité de rejoindre le front de mer. La vue sur l’océan étant réservé aux ports marchand et militaire, la ville venant s’adosser à eux, bref, rien à voir avec la Turballe. Bon. Second désapointement.
Heureusement, mais vous l’aviez déjà deviné lecteur astucieux (aidé il est vrai des photos ci-dessous), la route vers le Pacifique allait bientôt s’ouvrir à nous.
Et ce fût par le biais d’un homme fort aimable qui nous indiqua pas moins de trois lieux balnéaires proches de la ville et aux noms exquis. Nous choisimes le plus exquis et surtout le plus proche des trois puis nous nous enquérames d’un taxi. Facile puisque au Mexique les taxis représentent 80% de la circulation, les autres 20% étant des bus (comment ça j’éxagère ?).
Le premier ne connaissait pas Playa Azul (???), le second ne voulait pas nous y emmener, le troisième fut plus conciliant. 30 mn plus tard dont 15 mn de pistes sablonneuses derrière un troupeaux de vaches, nous atteignîmes enfin les rives du Pacifique et cette plage immensément déserte de Playa Azul.

Poursuivez par la visite de San Cristobal de las Casas

Chihuahua-Creel | El Chepe-El Fuerte | Morelia-Patzcuaro | JanitzioLa noche de los Muertos | Oaxaca | Playa Azul | San Cristobal de las Casas | Palenque | Chichen Itza-Tulum

Retournez à la carte du Mexique.